Obama à Buenos Aires pour relancer les liens avec l'Argentine

le
0
    BUENOS AIRES, 23 mars (Reuters) - Le président américain, 
Barack Obama, est arrivé mercredi en Argentine pour une visite 
de deux jours lors de laquelle il s'efforcera de relancer les 
relations entre Buenos Aires et Washington et d'apporter son 
soutien au libéral Mauricio Macri, élu en novembre dernier. 
    Barack Obama a été reçu par la ministre argentine des 
Affaires étrangères, Susana Malcorra, et il doit rencontrer 
Mauricio Macri dans la journée avant de tenir une conférence de 
presse dans la foulée. 
    "Cette visite est le point de départ d'un virage à 180 
degrés dans les relations entre l'Argentine et les Etats-Unis", 
titrait mercredi El Clarín, un des principaux tirages de la 
presse argentine. 
    Cette visite intervient après des années de tensions entre 
les Etats-Unis et l'Argentine, tout particulièrement sous la 
présidence de Cristina Fernandez, péroniste de centre gauche qui 
privilégiait les relations avec ses voisins latino-américains et 
ne cachait pas sa méfiance à l'égard de Washington 
    "C'est une bonne chose qu'Obama nous rende visite. Nous 
enfermer dans un système à la Chavez n'était pas la bonne 
solution", a commenté Claudio Mazzakali, un serrurier de 32 ans. 
    Au cours de ses 100 premiers jours à la présidence, Mauricio 
Macri a levé le contrôle des capitaux et les barrières 
commerciales et sabré dans les subventions publiques.  
    Il est parvenu à trouver un accord avec des créanciers sur 
la dette souveraine du pays, mettant fin à un contentieux vieux 
de 14 ans et suscitant, selon des responsables américains, 
l'admiration de Barack Obama. 
 
 (Hugh Bronstein et Richard Lough,; Nicolas Delame pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant