Obama 2016 , le brûlot qui enflamme les républicains

le
0
Avec ce documentaire, violente attaque contre Barack Obama, Dinesh D'Souza entend devenir le Michael Moore des conservateurs aux États-Unis.

Si Mitt Romney n'arrive pas à enflammer les foules républicaines cette semaine à Tampa, Obama 2016 y parviendra. En attendant le début de la Convention républicaine repoussée à mardi en raison du passage d'une tempête, les délégués dés½uvrés s'occupent en allant au cinéma et ce qu'ils y voient semble les exciter. Obama 2016, le documentaire anti-Obama de Dinesh D'Souza, auteur d'essais politiques d'origine indienne, est un peu le Fahrenheit 9/11 (le film critiquant la guerre en Irak signé Michael Moore) des conservateurs. L'auteur dit s'être inspiré du réalisateur de gauche.

Obama 2016, brûlot partisan présentant Barack Obama comme un ennemi de l'Amérique, a débuté très discrètement en juillet dans une seule salle de cinéma à Houston, au Texas. Trois semaines plus tard, il était diffusé dans 10 salles. Et ce weekend, il a ouvert dans 1090 salles à travers le pays dont près d'une dizaine à Tampa. En six semaines, il a enregistré 9,2 millions de doll...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant