Oasis se décline en yaourt et en compote

le
0
Son propriétaire, Orangina, multiplie les accords de licence.

Pas de limite pour Orangina-Schweppes! Le n°2 du marché des soft drinks derrière Coca-Cola s'invite aux rayons des yaourts et des compotes avec sa marque Oasis. Pour cela, Orangina, a choisi de s'appuyer sur des spécialistes des yaourts (Senoble) et des compotes - il est en discussions avec St Mamet - pour étendre le territoire de ses marques (Pulco, Oasis) à travers des accords de licences. Ces industriels, qui lui reversent un taux de royalties proche de 5%, pilotent la fabrication et la distribution. Orangina reste maître du marketing et garant de la qualité des produits.

«L'intérêt pour Orangina est de développer ses marques en dehors de son rayon et d'accroître ainsi leur notoriété et leur visibilité, explique Hugues Pietrini, président d'Orangina-Schweppes France. Nous avons construit un vrai capital autour de nos marques que nous allons faire fructifier. C'est une source de revenus que nous pouvons réinvestir en publicité.»

Chez Senoble, fournisseur de mar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant