NYSE Euronext rejette les avances de Nasdaq/ICE

le
0
L'opérateur boursier transatlantique a rejeté hier à l'unanimité l'offre de participation de 11,3 milliards de dollars du Nasdaq, associé à Intercontinental Exchange (ICE). NYSE Euronext réaffirme son union avec Deutsche Börse.

NYSE Euronext suscite les convoitises mais garde sa préférence pour une union avec la place de Francfort, Deutsche Börse. Le conseil d'administration de l'opérateur boursier transatlantique a rejeté hier à l'unanimité l'offre de participation de 11,3 milliards de dollars faite par le Nasdaq, associé à Intercontinental Exchange (ICE). La place spécialisée sur les nouvelles technologies et celle sur les matières premières visent à contrer le rapprochement de la place américano-européenne avec Deutsche Börse.

Mais les administrateurs de NYSE Euronext ont jugé l'offre de Nasdaq et ICE «stratégiquement non attractive, avec un risque opérationnel inacceptable». Outre la question de l'endettement, les administrateurs se sont inquiétés des problèmes de concurrence que soulèverait un rachat par Nasdaq OMX et ICE, avec le risque d'un monopole de la cotation d'actions aux Etats-Unis. Le patron de Nyse Euronext Duncan Niederauer a par ailleurs déclaré: «On peut diffic

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant