Nyse Euronext: les plans de Deutsche Börse contrariés

le
0
Les Américains Nasdaq OMX et IntercontinentalExchange (ICE) ont lancé une contre-offre proposant une prime de 19% sur l'offre initiale de l'Allemand. Nyse-Euronext étudie «attentivement» la proposition.

Le 15 février dernier, les marchés mondiaux étaient en ébullition : Nyse Euronext et Deutsche Börse dévoilaient un projet commun de fusion qui donnerait naissance au numéro un mondial de la Bourse. Ce vendredi, les espoirs de voir se concrétiser cette méga-opération de fusion s'envolent. Nasdaq OMX et IntercontinentalExchange (ICE) lancent en effet une contre-offre sur Nyse Euronext d'une valeur de 11,3 milliards de dollars (7,98 milliards d'euros), qui représente une prime de 19% par rapport à l'offre initiale présentée par Deutsche Börse.

Les deux opérateurs boursiers ont précisé que leur offre, à la fois en numéraire et en actions Nasdaq et ICE, s'élevait à 42,50 dollars par action. Selon ce projet, ICE reprendrait l'activité des dérivés, cependant que Nasdaq rachèterait celles concernant les actions et les options. ICE a précisé que les actionnaires de Nyse Euronext recevraient 14,24 dollars en numéraire, 0,4069 action Nasdaq OMX et 0,1436 action ICE pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant