Nuit debout: Finkielkraut conspué, indignation dans la classe politique

le
1
Nuit debout: Finkielkraut conspué, indignation dans la classe politique
Nuit debout: Finkielkraut conspué, indignation dans la classe politique

Les images du philosophe Alain Finkielkraut invectivé samedi soir place de la République ont suscité dimanche des réactions indignées au sein de la classe politique française, la droite dénonçant "l'intolérance" du mouvement Nuit debout.L'académicien, taxé de "néo-réac" par plusieurs de ses pairs et inlassable pourfendeur du politiquement correct, a été pris à partie par quelques individus, au pied de la statue de la République, selon les vidéos amateurs circulant sur les réseaux sociaux.On y entend: "Casse-toi, sale facho", "Allez, bouge, bouge", "Dégage". Le polémiste, furieux, répond: "Fasciste!", hurle "Gnagnagnagnagna, pauvre conne" à une femme, avant de tourner les talons. En quittant la place, il lance: "Ça va, je me fais insulter, je peux répondre aussi".Juste après les faits, M. Finkielkraut a expliqué avoir été "expulsé d'une place où doivent régner la démocratie et le pluralisme, donc cette démocratie c'est du bobard, ce pluralisme c'est un mensonge"."On a voulu purifier la place de la République de ma présence", a-t-il confié au "Cercle des volontaires", qui se présente comme un "média indépendant sur internet". "D'autant que je ne venais que pour écouter (...) par intérêt, par curiosité", a-t-il plaidé.Le député Les Républicains Eric Ciotti et la députée Front national Marion Maréchal-Le Pen ont tous deux estimé que Nuit debout avait montré son "vrai visage": "celui de la haine et de l?intolérance"."Place de la République, on dénonce la discrimination, la précarité et l?oligarchie, on prône l?humanisme, le dialogue et une nouvelle démocratie mais dans un entre-soi que rien ne saurait venir perturber", a dénoncé Eric Ciotti.D'autres élus LR, comme Valérie Boyer, ont ironisé sur les débats selon Nuit debout: "écouter ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo il y a 8 mois

    Jours couchés montre ce qu'il est : une bande de gau.chistes en mal de grand soir qui ne sont ouverts qu'à ceux qui soutiennent leurs idées. Belle conception de la Démocratie