Nucléaire : Valls confirme la réduction de moitié en 2025

le
1
Nucléaire : Valls confirme la réduction de moitié en 2025
Nucléaire : Valls confirme la réduction de moitié en 2025

Manuel Valls promet une «année verte». Ce jeudi, le Premier ministre a en effet affiché son soutien aux énergies renouvelables, «absolument nécessaires», lors du colloque du Syndicat des énergies renouvelables (SER), dans les locaux de l'Unesco à Paris. Le chef du gouvernement a également confirmé l'objectif présidentiel de François Hollande de ramener à 50% d'ici 2025 la part du nucléaire dans l'électricité française. Un signe pour rassurer les écologistes qui ont vu, mercredi, cette partie être retirée du projet de loi sur la transition énergétique par le Sénat, à majorité de droite.

Le Premier ministre a pris assez de pincettes pour ne vexer personne : d'une part, «nous avons fixé un objectif pour 2025, 50% de nucléaire dans notre production électrique, et c'est cet objectif que nous devons atteindre»; d'autre part, le nucléaire «gardera une part importante» et «reste, nous le savons, une filière d'avenir». Et Manuel Valls d'appeler à «sortir des débats stériles sur le nucléaire».

Préparer le Paris Climat 2015

Selon lui, les énergies renouvelables sont «levier considérable» contre le réchauffement climatique. «2015 sera en France une année verte et ça ne doit pas être la seule année verte des prochaines années», a-t-il lancé, en soulignant les «nombreux chantiers engagés qui jalonnent notre parcours jusqu'à la conférence Paris Climat 2015» qui vise un accord mondial crucial sur les émissions de gaz à effet de serre.

La simple présence du chef du gouvernement était toutefois un message en soi. C'est la première fois depuis Lionel Jospin en 2000 qu'un Premier ministre participe à ce congrès annuel du SER, où la ministre Ségolène Royal doit faire un discours plus détaillé sur la stratégie du gouvernement en matière de renouvelables dans l'après-midi.

Les programmations pluriannuelles de l'énergie, que le gouvernement doit fixer d'ici octobre, comprendront «des objectifs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le jeudi 12 fév 2015 à 14:21

    Manolo peut toujours parler. D'ailleurs, il ne fait que cela.