Nucléaire-Toujours de grandes divergences, dit l'Iran

le
0

(Actualisé, déclarations d'Araqchi) VIENNE, 11 septembre (Reuters) - De grandes divergences persistent entre l'Iran et les grandes puissances sur le dossier nucléaire et "la route sera difficile" pour parvenir à un accord d'ici la fin novembre, a déclaré jeudi à Vienne Abbas Araqchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères. Le diplomate s'exprimait à l'issue d'une journée de négociations dans la capitale autrichienne avec les représentants de la Grande-Bretagne, de la France et de l'Allemagne, les trois pays européens membres du groupe P5+1. Il y a "toujours de grandes divergences", a dit Araqchi aux journalistes. "Nous sommes toujours optimistes (...) mais la route sera difficile", a-t-il ajouté. Dans la matinée, il avait invité la communauté internationale à renoncer à ses "exigences déraisonnables" au sujet du programme nucléaire de l'Iran. "Les discussions peuvent aboutir à des résultats si l'autre camp manifeste de la bonne volonté et renonce à certaines de ses exigences déraisonnables", avait-il dit. L'Iran et le groupe P5+1, qui réunit les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie) et l'Allemagne, se sont fixé comme objectif de parvenir à un accord sur le programme nucléaire iranien d'ici le 24 novembre. Les négociations plénières doivent reprendre le 18 septembre à New York. (Fredrik Dahl à Vienne et Parisa Hafezi à Ankara; Bertrand Boucey et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant