Nucléaire-Progrès limités en Iran, selon le rapport de l'AIEA

le
0

VIENNE, 5 septembre (Reuters) - L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) fait état dans son rapport trimestriel présenté vendredi aux Etats membres de progrès limités dans l'enquête sur le programme nucléaire iranien, ce qui risque de compliquer les négociations entre l'Iran et les grandes puissances. Le rapport confidentiel, que Reuters a pu consulter, souligne que Téhéran n'a pas apporté à l'AIEA les réponses qu'elle attendait avant le 25 août. Il ajoute que l'Iran n'a mis en oeuvre que trois des cinq mesures de transparence qu'il s'était engagé à prendre dans le cadre d'un accord conclu avec l'AIEA. Le président Hassan Rohani, qui a promis de coopérer avec l'AIEA après son élection en juin 2013, a balayé les suspicions à l'égard du programme nucléaire iranien en les qualifiant "de simples allégations qui ne méritent pas qu'on s'y attarde", poursuit le rapport. L'AIEA écrit avoir constaté sur des images satellite "la poursuite des activités de construction" sur la base militaire de Parchin, où les Occidentaux soupçonnent Téhéran de tester des explosifs dans le cadre de son présumé programme de développement de la bombe atomique. L'Iran refuse depuis longtemps toute visite de la base par les inspecteurs de l'Onu. La seule note positive du rapport est l'annonce d'une diminution des stocks iraniens d'uranium faiblement enrichi - 7.765 kg en août, contre 8.475 kg en mai -, ce qui correspond à un engagement pris en novembre lors de la signature d'un accord intérimaire avec les grandes puissances. L'enquête de l'AIEA est étroitement liée aux négociations que la République islamique mène avec le groupe "P5+1", qui réunit les membres permanents du Conseil de sécurité de l'Onu (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine, Russie) et l'Allemagne. Pour les Six, ces discussions ne pourront aboutir tant que les doutes de l'agence n'auront pas été dissipés. La date-butoir du 20 juillet n'ayant pas été respectée, une nouvelle échéance a été fixée au 24 novembre. (Fredrik Dahl; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant