Nucléaire : Pékin et Moscou persistent à soutenir l'Iran 

le
0
L'AIEA vient de boucler un rapport accusant la République islamique d'avoir tenté de fabriquer une bombe atomique.

Un rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dont de premiers extraits ont été diffusés mardi soir, accuse l'Iran de poursuivre des «activités nucléaires à usage potentiellement militaire». Comme le révélait Le Figaro le 14 octobre dernier, le gendarme du nucléaire dispose d'indices «crédibles» attestant que l'«Iran a mené des activités visant à développer un dispositif explosif nucléaire». Ce document, qui pointe de «sérieuses inquiétudes» et invite Téhéran à se mettre «sans délai» en rapport avec l'agence, doit être examiné par le Conseil des gouverneurs les 17 et 18 novembre prochain. Dès mardi, cependant, le ministère russe des Affaires étrangères a fait part de sa «forte déception», déplorant que le rapport soit devenu «une source de tensions».

Dans le bras de fer qui l'oppose aux puissances occidentales sur son programme nucléaire, l'Iran peut en effet compter sur deux alliées fidèles, qui sont aussi membres

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant