Nucléaire : Merkel défend sa position devant le Parlement

le
0
Une large majorité des Allemands doute de la sincérité de la chancelière concernant son revirement sur le nucléaire.

La chancelière allemande a affronté une séance houleuse, ce jeudi au Bundestag, lorsqu'elle a tenté de justifier devant les députés sa volte-face sur l'énergie atomique. Jugeant que la catastrophe nucléaire au Japon avait changé la donne, Angela Merkel s'est engagée à accélérer la conversion de l'Allemagne aux énergies renouvelables. Elle a rejeté les accusations d'opportunisme électoral lancées par l'opposition. Cependant, son revirement a entamé sa crédibilité dans l'opinion.

«Nous voulons arriver aussi vite que possible à l'ère des énergies renouvelables. Tel est notre but», a affirmé Merkel face aux députés. Mardi, la chancelière avait annoncé l'arrêt immédiat, pour trois mois au moins, des sept réacteurs nucléaires mis en service avant 1980. Au moins deux centrales devraient être fermées définitivement. D'ici au 15 juin, le gouvernement fera procéder à un réexamen de la sécurité de toutes les centrales atomiques. Jeudi, elle a affirmé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant