Nucléaire : malgré critiques et démissions, EDF se lance dans le projet Hinkley Point

le
0

Après des mois d'atermoiements, EDF a tranché. Réuni ce jeudi après-midi, son conseil d'administration s'est prononcé en faveur du projet de construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point, en Angleterre. Sur un conseil ramené à 17 membres à la suite de la démission de dernière minute d'un administrateur hostile à Hinkley Point, dix administrateurs ont voté pour et sept contre, dont les six représentants des syndicats.

 

Depuis plusieurs mois, les fédérations de l'énergie CGT, CFE-CGC et FO demandaient le report de cet engagement qui, selon elles, faisait «porter des risques industriels et financiers très importants sur EDF et sur l'ensemble de la filière nucléaire française». Elles avaient d'ailleurs interpellé le président de la République pour l'alerter sur la situation d'EDF, «au bord de la faillite» selon elles.

 

Cette décision du CA donne le coup d'envoi effectif d'un chantier controversé de 18 milliards de livres (21,5 milliards d'euros) et qui a généré de très vives tensions internes à la tête d'EDF. Ainsi, en mars 201 le directeur financier Thomas Piquemal avait claqué la porte en qualifiant le projet de rien moins que de «suicidaire» pour l'électricien français.

 

L'exemple inquiétant de l'EPR de Flamanville

 

Quelques heures avant le conseil d'administration décisif ce jeudi, c'est donc Gérard Magnin, l'un des six administrateurs nommés par l'Etat, qui à son tour quittait le navire, craignant de le voir se diriger vers « un abîme de type Areva» si EDF s'engageait dans le projet britannique. «Je n’aurais jamais pu voter en mon âme et conscience en faveur d’un tel projet» assurait Gérard Magnin quelques heures avant le CA. Et il dénonçait, en outre, le «vote avec un fusil dans le dos» d'un «certain nombre des personnes présentes à ce conseil».

 

Une position bien loin de celle défendue par ceux qui l'avaient nommé. Car le PDG d'EDF, Jean-Bernard ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant