Nucléaire-Les USA prévoyaient une cyberattaque contre l'Iran-NYT

le
1
    WASHINGTON, 16 février (Reuters) - Les Etats-Unis 
prévoyaient de lancer une cyber-attaque d'envergure contre 
l'Iran s'ils n'étaient pas parvenus à conclure l'accord sur 
l'encadrement du programme nucléaire de Téhéran, rapporte le New 
York Times mardi. 
    L'opération, dont le nom de code était Nitro Zeus, aurait eu 
pour but de bloquer la défense aérienne de l'Iran, ainsi que ses 
systèmes de communication et des parties importantes de son 
réseau électrique, mais elle a été suspendue, un accord entre 
l'Iran et les grandes puissances ayant été conclu en juillet 
2015 à Vienne. 
    Plusieurs milliers de militaires américains et de membres 
des services de renseignements auraient été mobilisés. 
    L'idée du Pentagone était d'assurer le président américain 
Barack Obama qu'il avait une alternative à la guerre si l'Iran 
avait agi dans un sens contraire aux intérêts des Etats-Unis ou 
de ses alliés dans la région, précise le New York Times. 
    Parallèlement, les services de renseignements américains 
avaient développé un autre projet de cyberattaque pour mettre 
hors d'usage le site d'enrichissement nucléaire de Fordo situé 
sous terre près de la ville de Qom.   
 
 (Eric Walsh; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mercredi 17 fév 2016 à 01:29

    oui! enfin c'est facile de dire ça maintenant.....