Nucléaire : les écolos mettent la pression au PS

le
0
Jean-Vincent Placé menace les socialistes de candidatures autonomes aux élections législatives.

Dit comme ça, ça peut paraître paradoxal. Mais «l'affaire du nucléaire» embarrasse bien les écolos. La catastrophe de Fukushima les a rappelés à leurs fondamentaux. Tous l'ont répété dans les médias et devant leurs sympathisants: l'actualité, hélas, leur aurait donné raison. Difficile, dès lors, de faire comme si de rien n'était ou de se contenter, dans la perspective d'un accord de gouvernement avec le PS en 2012, d'un compromis au rabais! Leurs électeurs ne le comprendraient pas...

D'où l'embarras - officiellement non avoué - de la direction d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV). À mettre la barre trop haut sur la question du nucléaire vis-à-vis de ce que pourraient accepter leurs éventuels partenaires, les écologistes risquent en effet de passer à côté d'un accord électoral pour les législatives de 2012. Initialement prévu pour octobre-novembre (nos éditions des 3 et 31 mai), celui-ci pourrait tout bonnement ne jamais voir le jour.

La menace de c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant