Nucléaire : les contrôles de sécurité se multiplient à l'étranger

le
0
Les pays de l'Union européenne ont décidé d'effectuer des tests de résistance de leurs centrales nucléaires aux tremblements de terre, tsunamis et attaques terroristes. Tour d'horizon.

o France. Nicolas Sarkozy a affirmé que les événements actuels ne modifient pas la stratégie énergétique de l'Hexagone, qui repose essentiellement sur la filière nucléaire. S'il n'est pas question de sortir du nucléaire, les leçons de la crise nippone vont être tirées. Les mesures de sécurité et les risques sismiques et d'inondation de toutes les centrales nucléaires françaises vont être contrôlés. Les résultats seront rendus publics, a promis François Fillon. La France compte 58 réacteurs. Nicolas Sarkozy envisage d'organiser en avril une réunion des ministres de l'Économie et de l'Énergie du G20 sur les questions énergétiques.

» Sarkozy : «Pas question que la France sorte du nucléaire»

o Allemagne. Angela Merkel a fermé, pour trois mois, les sept réacteurs nucléaires les plus anciens du pays, entrés en service avant la fin 1980, le temps de passer leur sureté au crible. Le plus ancien, celui de Neckerwestheim 1, au Bade-Wurtemberg,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant