Nucléaire-L'Iran prêt à ouvrir un site aux inspecteurs de l'AIEA

le
1

VIENNE, 20 novembre (Reuters) - Les soupçons des occidentaux concernant d'éventuelles recherches nucléaires iraniennes à des fins militaires sont "infondés et fabriqués", a affirmé jeudi Reza Najafi, ambassadeur de la République islamique auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Pour le prouver les autorités iraniennes sont prêtes à laisser l'agence inspecter le site où certaines de ces recherches auraient été menées, a-t-il poursuivi, parlant d'un "accès contrôlé". "Ces prétendues expériences peuvent facilement être décelées si on visite le site exact. Nous sommes sûrs que ces allégations sont aussi fausses que les autres", a déclaré le diplomate iranien devant le conseil des gouverneurs de l'AIEA. Yukiya Amano, directeur général de l'agence, avait auparavant regretté que Téhéran n'ait pas fait le nécessaire pour dissiper les soupçons au sujet de son programme nucléaire. ID:nL6N0TA5KF Le site dont parlait Reza Najafi se trouve dans la région occidentale de Marivan, mais l'AIEA s'intéresse davantage à celui de Parchin et Téhéran s'oppose toujours à son inspection. Dans un rapport remis en 2011, l'AIEA cite des informations émanant d'un Etat membre non identifié selon lesquelles "des expériences sur de puissants explosifs ont été effectuées à grand échelle" dans la région de Marivan une décennie plus tôt. (Fredrik Dahl, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le jeudi 20 nov 2014 à 22:30

    L'AIEA est aussi noyautée par les US/sioniste que l'ONU. Pourquoi ne pas inspecter Israël?