Nucléaire-L'Iran n'a pas permis la levée de tous les soupçons-AIEA

le
0

VIENNE, 19 février (Reuters) - L'Iran n'a pas permis de lever la totalité des soupçons qui pèsent sur ses éventuelles recherches sur la bombe atomique, indique l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans un rapport publié jeudi, ce qui est susceptible de compliquer la recherche d'un accord sur le nucléaire entre Téhéran et les six grandes puissances pour la fin juin. L'Iran, indique l'AIEA dans ce document confidentiel, n'a toujours pas fourni d'information sur deux domaines d'investigation de l'agence, qui devaient en principe être données fin août. Le document de l'AIEA a été distribué aux Etats membres quelques semaines avant une première date butoir de fin mars. Les parties prenantes des négociations se sont fixé pour objectif de parvenir avant la fin mars à un premier accord politique, qui devra ouvrir la voie à la conclusion d'un accord définitif d'ici à la date-butoir du 30 juin. L'Occident soupçonne l'Iran de chercher à se doter secrètement de l'arme atomique, alors que Téhéran assure depuis des années que son programme nucléaire est purement civil, voué à la production d'électricité. (Shadia Nasralla; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant