Nucléaire : «l'Iran est prêt à coopérer» avec l'Occident

le
0
INTERVIEW - Le négociateur iranien Saïd Jalili affirme aborder les prochaines négociations dans un esprit constructif.

Les 21 et 22 janvier prochains, Iraniens et Occidentaux se retrouveront à Istanbul pour tenter de régler le différend sur le programme nucléaire militaire, dont Téhéran chercherait à se doter, comme l'en accusent Washington et Paris. Après une rencontre à Genève début décembre entre le négociateur iranien, Saïd Jalili, et les représentants des «Six» (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU : États-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine, plus l'Allemagne), le fossé reste grand entre les positions des uns et des autres. Dans une interview accordée au Figaro, Saïd Jalili affirme que l'Iran vient à Istanbul dans un esprit constructif, et qu'une «nouvelle coopération» peut voir le jour, pour faire baisser la tension entre Téhéran et l'Occident.

LE FIGARO - Dans quel état d'esprit l'Iran aborde-t-il la rencontre d'Istanbul avec les 5+1 ?

Saïd JALILI - Nous sommes sérieux. Nous nous sommes mis d'accord pour coopérer autour de quest

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant