Nucléaire-L'AIEA a pu visiter un centre de recherches en Iran

le
0

VIENNE, 6 septembre (Reuters) - Des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont pu visiter récemment un site iranien de recherches sur l'enrichissement d'uranium dans le cadre de mesures de transparence qui leur ont permis, disent-ils, de "mieux comprendre" le programme nucléaire de Téhéran. Dans son rapport trimestriel remis vendredi aux Etats membres, l'AIEA fait état de progrès limités en ce qui concerne l'enquête sur ce programme jugé suspect, du fait de la coopération insuffisante de la République islamique. Elle indique toutefois que des inspecteurs ont donc pu se rendre le 30 août sur ce site de recherches où de nouvelles centrifugeuses sont mises au point, sans préciser où il se trouve ni ce qu'ils y ont vu. Cette visite pourrait permettre de déterminer où en sont les ingénieurs iraniens en ce qui concerne les capacités d'enrichissement, point névralgique du contentieux. Les efforts déployés pour remplacer les centrifugeuses IR-1 peu fiables en service dans les centres d'enrichissement de Natanz et de Fordow sont suivis attentivement dans les chancelleries occidentales. Outre le centre de recherches de Natanz, où l'AIEA a pu se rendre à plusieurs reprises, l'Iran dispose d'un autre site nommé Kalaye Electric, où ses inspecteurs n'ont fait que de rares visites. (Fredrick Dahl, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant