Nucléaire iranien : un accord historique imminent ?

le
0
« J'ai toujours cru qu'il ne devait pas y avoir d'extension, mais nous pourrions travailler aussi longtemps que nécessaire pour finir le travail », a déclaré Mohammad Javad Zarif à son homologue chinois.
« J'ai toujours cru qu'il ne devait pas y avoir d'extension, mais nous pourrions travailler aussi longtemps que nécessaire pour finir le travail », a déclaré Mohammad Javad Zarif à son homologue chinois.

Le président iranien Hassan Rohani doit s'exprimer lundi soir à la télévision d'État pour évoquer les négociations nucléaires en cours à Vienne, a indiqué un responsable des médias. Cette intervention télévisée, prévue aux environs de 19 h 30, selon le responsable, surviendra quelques heures avant l'expiration d'un nouveau délai dans les discussions entre l'Iran et les grandes puissances pour tenter de sceller un accord historique sur le programme nucléaire iranien.

L'agence officielle Irna a plus tard rapporté que le président Rohani ne s'exprimerait qu'une fois l'accord conclu à Vienne, sans préciser l'heure de son intervention. Il reste encore « quelques questions importantes » à régler, a déclaré lundi une source proche de la délégation iranienne à Vienne, alors que les négociateurs approchent d'une nouvelle échéance fixée à lundi minuit. L'échéance, prévue initialement le 30 juin, a été déjà prolongée trois fois.

Accord « très proche » (H. Rohani)

Le président Rohani avait assuré dimanche soir que la conclusion d'un accord avec les grandes puissances était désormais « très proche », après plus de deux semaines de discussions intensives à Vienne. « Nous avons fait un long chemin. Nous devons atteindre un sommet dont nous sommes très proches », a-t-il déclaré, se félicitant d'avoir tenu ses « promesses électorales pour le règlement de la question nucléaire ».

« Tout le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant