Nucléaire iranien : Paris exige des sanctions «dures»

le
1
Le chef de la diplomatie Alain Juppé plaide pour une saisine du Conseil de sécurité de l'ONU au sujet de l'Iran, au lendemain de la publication d'un rapport inquiétant sur son programme nucléaire.

Pour éviter que la région bascule dans une confrontation armée après la publication d'un rapport alarmant de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur le programme nucléaire iranien, la communauté internationale n'a de cesse de durcir sa position à l'égard de Téhéran. En France, le ministre des Affaires étrangères considère qu'une saisine du Conseil de sécurité de l'ONU «s'impose».

«Nous sommes décidés à réagir» face à cette situation «inacceptable», a dit mercredi le chef de la diplomatie, en précisant que «la France est prête avec ceux qui le voudront à aller beaucoup plus loin dans des sanctions (...) pour faire plier l'Iran». «La France considère qu'il faut franchir un palier dans le renforcement de la pression diplomatique sur l'Iran», a-t-il insisté dans un communiqué, se disant prêt à adopter «des sanctions dures (...), d'une ampleur sans précédent». Objectif de Paris : empêcher Téhéran «de continuer à se procure

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6759969 le mercredi 9 nov 2011 à 12:59

    on est vachement concernes par ca.....y a pas le feu en france pour essayer d,en eteindre ailleurs................ c,est vrai, on est plein de fric, pret a envoyer plein de jeunes mourrir...remarquez, vu qu,ils sont payes par l,ONU ca coute rien ..