Nucléaire iranien-Nouvel échec des républicains au Sénat américain

le
0

WASHINGTON, 16 septembre (Reuters) - Pour la deuxième fois en une semaine, les élus démocrates du Sénat américain sont parvenus mardi à faire obstacle à un recours républicain contre l'accord international sur le programme nucléaire iranien conclu le 14 juillet à Vienne. La motion, qui devait recueillir 60 suffrages pour être adoptée, n'en a obtenu que 56, score identique à celui de jeudi, mais deux républicains hostiles à l'accord n'ont pas pris part au vote ce mardi. Mitch McConnell, président du groupe républicain au Sénat, n'est donc pas parvenu à convaincre les deux démocrates qui auraient pu faire pencher la balance. Il va désormais faire le nécessaire pour qu'un troisième recours soit présenté, si possible dès cette semaine. L'amendement proposé vise cette fois à interdire à Barack Obama de lever les sanctions imposées à la République islamique tant qu'elle n'aura pas formellement reconnu le droit à l'existence de l'Etat d'Israël et relâché les Américains détenus sur son territoire. En vertu d'une loi promulguée en mai par Barack Obama, le Congrès dispose de 60 jours, soit jusqu'au 17 septembre, pour se prononcer sur l'accord de Vienne. Même si les républicains parvenaient à leur fin, le président démocrate pourrait recourir à son veto, or, ce veto ne peut être invalidé que par un vote à la majorité des deux tiers, ce qui n'est guère plausible au Sénat, où le parti conservateur dispose d'une majorité plus réduite qu'à la Chambre des représentants. (, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant