Nucléaire iranien-"Les choses ne sont pas claires", dit Fabius

le , mis à jour à 19:01
1

JERUSALEM, 21 juin (Reuters) - On ne sait toujours pas si l'Iran et les grandes puissances impliquées dans les discussions sur son programme nucléaire parviendront à un accord avant la fin du mois, a estimé dimanche le ministre français des Affaires étrangères lors d'un entretien avec le chef du gouvernement israélien à Jérusalem. "Nous pensons qu'il faut être extrêmement ferme et que, si accord il y a, il doit être robuste. Cela veut dire qu'il doit pouvoir être vérifié. Un accord qui n'est pas vérifiable, c'est un accord qui n'est pas applicable", a expliqué Laurent Fabius. "Je verrai demain les négociateurs iraniens mais, au stade où nous en sommes, les choses ne sont pas claires", a-t-il déploré. Benjamin Netanyahu l'a quant à lui invité à "rester ferme". Le groupe P5+1 (Grande-Bretagne, Chine, France, Russie, Etats-Unis, plus l'Allemagne) et l'Iran ont jusqu'au 30 juin pour parvenir à un règlement définitif du contentieux nucléaire. La France tient une ligne plus dure que ses partenaires dans le cadre de ces négociations. (John Irish, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 22 juin 2015 à 09:28

    Il a dormi pendant une séquence, il a loupé un épisode.