Nucléaire iranien-L'AIEA pourrait rendre son rapport à la fin de l'année

le , mis à jour à 13:12
0

VIENNE, 4 juillet (Reuters) - L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pourrait rendre public d'ici la fin de l'année, si Téhéran coopère, un rapport d'enquête sur les recherches effectuées par le passé par l'Iran dans le domaine nucléaire, a déclaré samedi le directeur général de l'AIEA, Yukiya Amano. "Avec la coopération de l'Iran, je pense que nous pourrons rendre public d'ici la fin de l'année un rapport clairifiant les questions touchant à une possible dimension militaire", a-t-il dit à la presse à Vienne. Répondre aux questions jusqu'à présent irrésolues sur une dimension militaire éventuelle des recherches entreprises par le passé par les Iraniens dans le domaine nucléaire sera la condition d'un assouplissement des sanctions internationales visant l'Iran, si Téhéran et les puissances P5+1 parviennent à un accord définitif à Vienne dans les jours à venir, estiment des diplomates au fait du dossier. Yukiya Amano a eu jeudi à Téhéran des entretiens avec le président iranien, Hassan Rohani, et d'autres hauts responsables à propos de l'enquête de l'AIEA, jusqu'alors dans l'impasse. Téhéran négocie actuellement à Vienne avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies plus l'Allemagne pour tenter de trouver d'ici au 7 juillet un accord définitif sur la crise du nucléaire iranien. Les ministres des Affaires étrangères qui ne sont pas d'ores et déjà à Vienne doivent regagner dimanche la capitale autrichienne pour une ultime série de tractations. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi sont restés à Vienne, où de hauts responsables de l'Iran et des six puissances continuent de discuter en vue de finaliser l'accord. Le secrétaire américain de l'Energie, Ernest Moniz, et Ali Akbar Salehi, chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, se sont également rencontrés samedi, a fait savoir un responsable américain. (Louis Charbonneau et Parisa Hafezi; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant