Nucléaire iranien : accord cadre historique entre les Occidentaux et Téhéran

le
3
Nucléaire iranien : accord cadre historique entre les Occidentaux et Téhéran
Nucléaire iranien : accord cadre historique entre les Occidentaux et Téhéran

Après des jours et des jours de négociations, c'est sur le réseau social Twitter que les responsables occidentaux ont communiqué leur enthousiasme après avoir trouvé un accord cadre sur le nucléaire iranien. «Bonnes nouvelles», a notamment écrit sur son compte personnel Federica Mogherini, la chef de la diplomatie de l'Union européenne. 

«Des solutions ont été trouvées», a ajouté Javad Zarif, le ministre des Affaires étrangères iranien, rapidement suivi par son président Hassan Rouhani. «Des solutions ont été trouvées sur les paramètres clés. On continue jusqu'au 30 juin (NDLR : fin officielle des négociations)», a écrit le président de la République islamique d'Iran. 

Final Ministerial Plenary of these #IranTalks. Now going to meet the press with @JZarif. Good news-- Federica Mogherini (@FedericaMog) 2 Avril 2015

Found solutions. Ready to start drafting immediately.-- Javad Zarif (@JZarif) 2 Avril 2015

Solutions on key parameters of Iran #nuclear case reached. Drafting to start immediately, to finish by June 30th. #IranTalks-- Hassan Rouhani (@HassanRouhani) 2 Avril 2015

Intervenant à la Maison Blanche, le président américain Obama a salué une «entente historique avec l'Iran qui, si elle est pleinement appliquée, l'empêchera d'obtenir l'arme nucléaire». Mais il a immédiatement souligné que tout accord ferait l'objet de «vérifications sans précédent» quant à son application. Si l'Iran triche, «le monde le saura», a-t-il ajouté.

C'est un «accord d'étape» positif, mais «il reste du travail à faire», a insisté pour sa part le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

La chancelière Angela Merkel a estimé que la communauté internationale n'avait jamais été «aussi proche d'un accord empêchant l'Iran d'avoir l'arme atomique».

Selon les premiers éléments divulgués de ce pré-accord, la capacité d'enrichissement d'uranium de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 3 avr 2015 à 14:32

    plait il ?

  • 35924358 le vendredi 3 avr 2015 à 12:35

    M7097610 est toujours aussi nauséabond

  • M7097610 le vendredi 3 avr 2015 à 09:38

    si bibi n'est pas content, il peut renvoyer le chèque de 3 milliards versé par le contribuable américain !