Nucléaire-Hillary Clinton ne fait "absolument pas confiance" à l'Iran

le
1

WASHINGTON, 17 juillet (Reuters) - Il ne faut pas faire confiance à l'Iran et vérifier scrupuleusement qu'il respecte l'accord sur son programme nucléaire, a estimé jeudi Hillary Clinton, qui brigue l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis. "Est-ce que je fais confiance à l'Iran ? Absolument pas", a-t-elle déclaré lors d'un meeting dans le New Hampshire. L'ex-première dame, qui fait figure de favorite dans la course à l'investiture démocrate, s'est félicitée de l'accord conclu mardi à Vienne par la République islamique et les Etats membres du "P5+1" (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne), qui prévoit l'encadrement du programme nucléaire iranien en échange d'une levée progressive des sanctions. Elle a toutefois jugé jeudi que les détracteurs de l'accord avaient des arguments "respectables". "Personne ne doit se faire d'illusion sur la menace que l'Iran va continuer à représenter pour la région", a poursuivi l'ancienne secrétaire d'Etat, dont le mot d'ordre sera "ne pas faire confiance et vérifier", si elle est élue à la Maison blanche. (Amanda Becker et James Oliphant, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le vendredi 17 juil 2015 à 09:10

    La menace, c'est les USA et Israël.