Nucléaire : EDF fait de la résistance pour fermer la centrale de Fessenheim

le
3
Nucléaire : EDF fait de la résistance pour fermer la centrale de Fessenheim
Nucléaire : EDF fait de la résistance pour fermer la centrale de Fessenheim

Fin mai, Barbara Pompili, secrétaire d'Etat à la Biodiversité, affirmait que la centrale nucléaire de «Fessenheim allait fermer» avant le fin du mandat de François Hollande comme il l'a l'avait promis lors de la campagne présidentielle. C'était sans compter sur la résistance d'EDF. 

 

Selon l'édition du Monde datée de jeudi, EDF veut conclure un accord avec l'Etat sur une indemnisation avant d'engager le processus sur ce site. L'Etat, qui détient 84,9% du capital de l'entreprise, a demandé qu'une décision soit prise avant la fin du mois de juin pour permettre la fermeture anticipée des deux réacteurs. 

 

La direction de l'entreprise devrait justifier son choix jeudi devant les représentants du personnel lors d'un comité central d'entreprise. Selon Le Monde, EDF espérait recevoir au moins 2 à 3 milliards d’euros pour le démantèlement de la plus vieille centrale en France. Mais Ségolène Royal a proposé de verser de 80 à 100 millions d'euros... Une somme jugée dérisoire par l'électricien. D'autant que l'entreprise est de moins en moins rentable en raison de la baisse du prix de l'électricité. 

 

EDF a déjà vu sa dette passer de 34,2 milliards à 37,4 milliards d'euros entre 2014 et 2015 et son bénéfice fondre de 3,7 milliards à 1,1 milliard d'euros en 2015. Dans ces conditions, EDF aura du mal à financer par ses propres moyens cette entreprise de déconstruction, même si l'électricien a déjà provisionné 2 milliards d'euros en réserve. 

 

Quoi qu'il en soit, en tenant compte du temps des négociations qui devraient s'ouvrir, dans le meilleur des cas, la demande d'EDF pour la fermeture de Fessenheim ne pourrait intervenir qu'à partir du mois de décembre.

 

Ensuite, il faudra techniquement environ deux ans pour arrêter la production d'électricité de cette centrale. Enfin, François Hollande a reconnu en septembre dernier que la fermeture ne pourrait pas être effective avant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 il y a 6 mois

    Le président de hollandie socialiste populaire et démocratique et son gouvernement ont réussi en 5 ans à faire exploser l'industrie de l'electricité compétititve que le monde entier nous enviait et qui permettaient aux Français de disposer d'une énergie peu onéreuse. C'est cuit maintenant et encore un fleuron industriel détruit! Mais on reste super bon en matière de Pôle emploi !

  • BARIL22 il y a 6 mois

    De toute façon elle ne fermera pas, on l'aura compris c'est une promesse de plus de FH qui ne sera pas tenue,Pompili par ci où Pompidou par là elle ne fermera pas.

  • pblum il y a 6 mois

    de toute façon notre Bouf_fon de Hollande va la fermer avant les élections pour regagner des voix et se faire réélire, wait and sea