Nucléaire : EDF à pied d'?uvre

le
0
L'électricien réorganise sa division production et ingénierie.

Hasard ou pas: deux ans après la catastrophe de Fukushima et alors que la France prépare une grande loi d'orientation énergétique, EDF réorganise sa division production et ingénierie (DPI). Plusieurs nominations étayent le nouveau dispositif, officialisé mercredi, «visant à redynamiser nos missions et nos enjeux», selon Hervé Machenaud, le directeur de la DPI depuis trois ans. En toile de fond, les «grands carénages» qui vont s'intensifier à l'horizon 2018-2020: il s'agit des opérations de remplacement des gros composants des centrales (générateurs de vapeur, transformateurs, alternateurs...) qui interviennent généralement vers l'âge de 30-35 ans pour l'ensemble des réacteurs. «Nous nous donnons ainsi les moyens d'augmenter la ­durée de vie du parc, prévu initialement pour fonctionner trente ans et qui pourrait aller jusqu'à cinquante, voire plus, poursuit Hervé Machenaud. Étant entendu qu'il a...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant