Nucléaire : accord entre Paris et Ryad

le
0
Éric Besson a confirmé la filialisation d'Areva et évoqué une possible prise de participation d'Eramet. Par ailleurs, le partenariat avec la Chine est en marche. Le projet d'EPR de Penly avance.

L'équipe de France du nucléaire se met en ordre de marche. Au lendemain d'une réunion entre tous les acteurs de la filière du nucléaire en France, sous l'égide de l'Élysée, Éric Besson, ministre français de l'Industrie et de l'Énergie, précise les transformations envisagées pour les grands acteurs du secteur et en particulier pour Areva.

o La réorganisation des mines d'Areva se confirme

Le ministre ouvre en effet des pistes pour la réorganisation du géant du nucléaire en plusieurs filiales, comme évoqué avec l'ensemble des membres de la filiale et le gouvernement. Le ministre a ainsi confirmé, depuis le Forum international de l'énergie à Ryad, qu'«Areva va créer une filiale pour les mines» et qu'il «peut y avoir la place pour des partenaires qui rentrent». Éric Besson évoque à demi-mot une possible prise de participation du groupe minier Eramet dans la filiale d'exploitation minière d'Areva. Interrogé sur une possible entrée d'EDF au capital de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant