Nucléaire : 16 milliards d'euros de contrats pour EDF et Areva

le
0
INFOGRAPHIE - EDF et Areva se mettent en ordre de bataille pour construire deux EPR au Royaume-Uni.

Jour J pour la relance du nucléaire britannique: le gouvernement de James Cameron officialise lundi matin le contrat géant passé avec EDF pour la fourniture de deux EPR dont la mise en service est attendue - pour le premier - vers 2022. Les caractéristiques essentielles de cet accord à 16 milliards d'euros sont déjà connues, et en particulier le prix de vente de l'électricité nucléaire - 109 euros le mégawattheure (MWh) - ainsi que la composition du consortium en charge de la construction et de l'exploitation des futures centrales. EDF est le chef de file, appuyé par les deux industriels chinois CGN et CNN, tandis qu'Areva, le groupe français leader mondial du nucléaire, prend pour la première fois une participation dans un réacteur de l'électricien tricolore. Est-ce à dire qu'une «équipe de France» du nucléaire, chère aux pouvoirs publics, est en train de se ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant