Nuages en vue sur la croissance de H&M 

le
0
Malgré de bons résultats trimestriels, l'enseigne craint un ralentissement de son expansion et rogne sur ses marges pour ne pas augmenter ses prix.

Après trois ans d'attente, de recours en justice et de travaux, H&M ouvrira enfin mercredi prochain son magasin phare sur les Champs-Élysées. Avec près de 3 000 mètres carrés, signé par l'architecte Jean Nouvel, ce sera le plus grand et le plus prestigieux point de vente de l'enseigne (hormis l'un de ceux de Stockholm). La consécration. Pourtant, l'action du numéro trois mondial de l'habillement (derrière Inditex-Zara et Gap) a dégringolé de 6,5% ce mercredi à la Bourse de Stockholm, après la publication de ses résultats trimestriels.

Raison de cette désaffection: des performances inférieures aux attentes et des doutes sur la poursuite de la croissance, très soutenue jusqu'à présent. Pour les trois mois de juin à août, la griffe a enregistré une hausse de 14% de son chiffre d'affaires, à 26,9 milliards de couronnes (2,9 milliards d'euros). H&M a bien réussi à inverser une tendance au recul de ses ventes (à périmètre comparable) constatée l'an de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant