NSA : la Maison-Blanche fait son mea culpa

le
0
Le gouvernment américain admet que l'Agence de sécurité nationale a recueilli «par inadvertance» des messages électroniques d'Américains sans rapports avec le terrorisme.

Il aura fallu deux mois à l'administration Obama pour reconnaître son erreur. Après les premières révélations d'Edward Snowden, la Maison-Blanche a finalement admis mercredi que l'Agence nationale de sécurité (NSA) avait bien violé la loi. La NSA a intercepté illégalement, entre 2008 et 2011, des courriers électroniques d'Américains sans liens directs avec le terrorisme. Conformément à l'engagement pris par le président américain au début du mois, le gouvernement a déclassifié et mis en ligne plusieurs documents administratifs et judiciaires relatifs au programme de surveillance d'Internet Prism.

DNI Declassifies Intelligence Community Documents Regarding Collection Under Section 702 of the FISA: http://t.co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant