NSA : «L'ampleur du pillage est colossale»

le
1
INTERVIEW - Ancien directeur du renseignement à la DGSE (2002-2003), Alain Juillet décrypte pour Le Figaro les pratiques d'espionnage de l'Agence nationale de la sécurité américaine (NSA) à travers le monde.

LE FIGARO - Êtes-vous surpris par l'envergure quasi industrielle de l'espionnage effectué par la NSA?

Alain JUILLET- Même si les responsables politiques ont toujours eu du mal à croire que nos alliés puissent se livrer à de telles pratiques, les experts de la sécurité et du renseignement savent depuis longtemps que les Américains écoutent qui ils veulent. La seule grande surprise, c'est l'ampleur colossale du pillage mis au jour même si les récentes ­protestations d'Angela Merkel après des espionnages similaires en Allemagne ou celles de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, qui a même annulé un voyage aux États-Unis, en disent long sur l'échelle planétaire des interceptions.

Qui est visé?

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wikus le samedi 2 nov 2013 à 18:07

    Ce qui est révoltant, c'est que la NSA ne partage pas les récoltes avec ses Alliés !