NSA : Berlin veut un engagement de Washington

le
0

Les questions d'espionnage pourraient faire partie des discussions entre Angela Merkel et Barack Obama lors de leur prochaine rencontre.

L'embarras à Berlin n'a pas disparu. Plus de trois mois après le «Handygate», le gouvernement allemand doit se contenter des promesses unilatérales de Barack Obama. La révélation en octobre de l'espionnage par la NSA du téléphone portable personnel de la chancelière Angela Merkel avait suscité une indignation profonde dans l'opinion, déjà choquée par le scandale des écoutes l'été dernier. Après avoir demandé des explications, le gouvernement avait souhaité négocier un accord de non-espionnage avec son allié. Las! Les discussions n'ont pas abouti avant que le président américain présente sa réforme de la NSA.

«Les discussions se poursuivent», a expliqué cette semaine la porte-parole adjointe du gouvernement, Christiane Wirtz, en assurant que la chancelière était «consciente» des difficultés. «De la patience est demandée»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant