Noyades : le cri d'alarme des sauveteurs

le
0
Après le décès de neuf vacanciers, les professionnels dénoncent des comportements à risque.

«Je suis en vacances, j'ai payé pour ça, alors j'ai envie d'en profiter et vous n'avez pas à m'empêcher d'aller dans l'eau.» C'est le type de réflexion régulièrement entendu par un maître-nageur sauveteur posté sur une plage de l'Hérault où un homme est décédé dimanche. «Certaines personnes sont irresponsables, elles n'ont pas conscience du danger et ne veulent pas tenir compte de nos recommandations de prudence ni même, plus grave, des interdictions de baignade», poursuit-il.

Au total, la dangereuse houle de sud-est et les puissants courants latéraux qu'elle peut générer en mer ont coûté la vie à neuf personnes dans le département en l'espace d'un week-end, portant à vingt-deux le nombre de noyades mortelles dans la région Languedoc-Roussillon depuis le début de l'été. Une touriste lyonnaise prise au piège au Cap d'Agde, ainsi qu'une baigneuse de Frontignan se t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant