NOx-Dépassements jusqu'à 10 fois la norme lors des tests Royal

le
0
    PARIS, 7 avril (Reuters) - La commission Royal, mise en 
place par la ministre de l'Ecologie après l'affaire Volkswagen 
 VOWG_p.DE , a pointé jeudi des dépassements sur route allant 
jusqu'à dix fois la norme d'émissions polluantes d'oxydes 
d'azote (NOx) sur certains des 52 véhicules testés. 
    "Les résultats obtenus montrent qu'une majorité des 
véhicules Euro 6 testés dépassent de plus de cinq fois leur 
limite d'émissions (80 mg/km) dont certains, bien au-delà", 
écrit le ministère dans un dossier publié à l'occasion d'un 
point à mi-étape sur les essais engagés. 
    "Les véhicules équipés des technologies EGR + SCR présentent 
plutôt de bons résultats en matière d'émissions de NOx au regard 
des tests (mais) une large majorité des véhicules Euro 6 équipés 
de la technologie EGR + NOx Trap présentent des anomalies, 
notamment en émissions réelles de NOx jusqu'à cinq fois la 
norme", ajoute-t-elle. "Certains véhicules issus de deux 
constructeurs différents présentent des écarts dix fois 
supérieurs à la norme." 
    La commission, qui entend tester en tout 100 véhicules, ne 
précise pas les marques incriminées. La première technologie 
équipe notamment les véhicules de PSA Peugeot Citroën  PEUP.PA  
et des utilitaires Renault  RENA.PA , tandis que Renault a opté 
pour la seconde pour la plupart des ses autres véhicules. 
    Déjà épinglé pour ses émissions réelles de NOx lors des tout 
premiers essais, Renault a confirmé mardi la mise au point d'une 
série de dispositifs pour améliorer la performance de ses 
moteurs diesel. Ils seront appliqués en usine à partir de 
juillet, mais les propriétaires de véhicules déjà en circulation 
devront attendre octobre pour en bénéficier, s'ils le 
souhaitent.   
    L'affaire de trucage des émissions polluantes par Volkswagen 
a braqué à nouveau les projecteurs sur l'ampleur de l'écart 
entre des normes d'homologation devenues très théoriques, et les 
niveaux d'émissions mesurés en conditions plus réelles de 
conduite. 
    Le sujet est au coeur des futures normes sur route, dites 
RDE (Real Driving Emissions), encore en discussion pour une 
entrée en vigueur à l'automne 2017. Les normes toléreront un 
dépassement d'un peu plus de deux fois la norme dans un premier 
temps, puis d'une fois et demie à partir de 2023. 
    La commission Royal, qui a déjà testé plus de 50 véhicules 
de 15 marques différentes prélevés au hasard sur le marché 
automobile français, a invité à venir s'expliquer les 
constructeurs ayant signé les plus fort dépassements.  
    Quatre d'entre eux ont déjà été auditionnés, et deux autres 
le seront le 14 avril, ajoute-t-elle. 
    Le ministère souligne aussi que sur route, les voitures 
émettent plus de CO2 que les valeurs pour lesquelles elles sont 
homologuées. Ces dépassements, actuellement au coeur d'une 
opération transparence chez PSA  , ne sont pas aussi 
spectaculaires que pour le NOx, mais les trois quarts des 
véhicules testés ont dépassé de 20% à 50% les valeurs affichées 
pour le principal gaz à effet de serre. 
     
    Le dossier de presse du ministère : 
    http://bit.ly/1RGDjN4 
 
 (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant