Novelis veut céder trois usines européennes, dont une en France

le
0

PARIS (Reuters) - Novelis, le spécialiste des produits en aluminium laminé, a dévoilé lundi son intention de céder à un groupe américain trois usines européennes de fabrication de feuilles en aluminium, dont une en France à Rugles (Eure).

Le candidat à leur rachat, American Industrial Acquisition Corporation (AIAC), se présente comme un spécialiste du redressement d'entreprises en difficulté.

La transaction portera aussi sur l'acquisition des unités de laminage de feuilles de Novelis à Berlin et à Dudelange, au Luxembourg. Dans un communiqué, le groupe explique que ces usines ne s'inscrivent pas dans sa stratégie de croissance.

"Novelis concentre sa croissance sur le développement des marchés haut de gamme, à plus forts volumes, des canettes de boissons, de l'automobile et des spécialités", explique Philip Martens, PDG de Novelis.

L'effectif total cumulé des usines concernées par la transaction est d'environ 850 personnes. Après leur cession, l'effectif total de Novelis en Europe sera d'environ 4.400 collaborateurs, précise le groupe.

Natalie Huet pour le service français, édité par Jean Décotte

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant