Novartis marque le pas au 1er trimestre, les génériques pèsent

le
0
Novartis marque le pas au 1er trimestre, les génériques pèsent
Novartis marque le pas au 1er trimestre, les génériques pèsent

ZURICH (Reuters) - Novartis a confirmé mardi s'attendre à une légère dégradation de sa rentabilité cette année, après des résultats trimestriels affectés par le recul des ventes de sa filiale de médicaments génériques Sandoz et la suspension de la production d'un site aux Etats-Unis.

Le groupe pharmaceutique suisse a dit s'attendre à un chiffre d'affaires net annuel au niveau de celui de 2011, tandis que la marge opérationnelle devrait être légèrement inférieure à celle de 27,2% enregistrée en 2011.

Ces prévisions s'entendent à taux de change constant. Novartis a prévenu que si le raffermissement du dollar se poursuivait sur tout l'exercice, l'effet négatif sur le chiffre d'affaires et sur la marge opérationnelle pourrait atteindre 2% à 3%.

Le chiffre d'affaires est ressorti en légère baisse à 13,74 milliards de dollars au premier trimestre, contre 13,85 milliards attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

La progression de la division Pharma, dont les ventes ont augmenté de 2% à 7,84 milliards (consensus 7,78 milliards), n'a pas suffi à compenser la baisse de 10% à 2,12 milliards accusée par Sandoz.

Sandoz a notamment été pénalisé par un comparatif défavorable puisqu'il bénéficiait toujours de l'exclusivité de l'enoxaparine au premier trimestre 2011, et son résultat opérationnel hors exceptionnels a baissé de 28%.

Ce recul s'est répercuté au niveau du groupe, qui a enregistré une baisse de 8% de son bénéfice d'exploitation et de son résultat net, à respectivement 3,69 milliards et 3,09 milliards (consensus 3,74 milliards et 3,13 milliards).

Novartis a également souffert de la suspension de la production sur son site de Lincoln, au Nebraska. Sa division Consumer Health a ainsi vu son résultat opérationnel chuter de 83% et son chiffre d'affaires baisser de 20% à 932 millions.

La production à Lincoln reprendra en mai, a assuré le directeur général du groupe lors d'une conférence téléphonique.

En Bourse, le titre Novartis cédait 0,79% à 50,50 francs à 09h40, sous-performant l'indice sectoriel européen de la pharmacie (+0,07%).

CM-CIC Securities, dans une note, évoque "un premier trimestre marqué par l'impact très important de la suspension temporaire la production sur le site de Lincoln et le renforcement de la compétition dans la division Sandoz, alors que la division Pharma peine désormais à être le moteur du groupe".

Pascal Schmuck, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant