Novartis envisage de céder sa filiale de soins oculaires Alcon

le
0
    VIENNE, 13 novembre (Reuters) - Le groupe pharmaceutique 
Novartis  NOVN.S  envisage de vendre Alcon, sa division de soins 
oculaires qui pèse sur ses résultats, déclare son président dans 
une interview au journal dominical suisse SonntagsZeitung. 
    Novartis avait acquis Alcon auprès de Nestlé par 
appartements pour un total de 51 milliards de dollars (46,8 
milliards d'euros) mais s'impatiente des problèmes d'innovation 
et de service client de sa division. 
    En octobre, le directeur général du groupe suisse, Joe 
Jimenez, avait averti que le redressement de la filiale 
prendrait plus de temps que prévu et que son chiffre d'affaires 
stagnerait, voire diminuerait, sur le trimestre en cours. 
  
    "Alcon ne s'est pas développé sur les deux dernières années 
comme nous l'attendions", déclare Joerg Reinhardt, le président 
du conseil d'administration de Novartis, dans l'interview 
publiée dimanche.  
    Novartis continuera d'oeuvrer au redressement d'Alcon mais 
toutes les options sont désormais ouvertes, explique-t-il, 
ajoutant : "Sur le long terme se pose la question de savoir si 
nous sommes le meilleur propriétaire pour Alcon." 
 
 (Kirsti Knolle, Véronique Tison pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant