NOVARTIS en repli après une fin d'année décevante

le
0

(AOF) - Novartis cède 3,95% à 80,35 francs suisses, pénalisé par des résultats trimestriels décevants en raison notamment de la contre-performance de sa division ophtalmologique Alcon. Dans la foulée de cette publication, le groupe pharmaceutique suisse a annoncé le remplacement du directeur général d'Alcon, Jeff George, par Mike Ball, ancien directeur général de Hospira, acquis par Pfizer début 2015. Par ailleurs, le géant bâlois a dévoilé des perspectives 2016 prudentes (stagnation du chiffre d'affaires et du bénéfice net) liées à la perte d'importants brevets, dont son anticancéreux vedette Glivec.

Au quatrième trimestre, Novartis a réalisé un résultat net en repli de 5% à 2,707 milliards de dollars. Les analystes tablaient en moyenne sur 2,967 milliards de dollars, selon Reuters.

Le chiffre d'affaires a reculé de 4% à 12,52 milliards de dollars alors que le marché tablait sur 13,044 milliards de dollars.

Sur l'année, le bénéfice net accuse un repli de 5% à 12,041 milliards de dollars pour un chiffre d'affaires en baisse également de 5% à 49,414 milliards de dollars.

Malgré ces résultats décevants, le groupe a relevé de 4% son dividende annuel à 2,70 francs suisses par action. Il s'agit de la 19e hausse consécutive depuis la création de Novartis en décembre 1996.

En commentant les résultats, Joseph Jimenez, directeur général de Novartis, a déclaré: "nous voulons ramener Alcon sur le chemin de la croissance et renforcer notre position concurrentielle de leader. Dans l'ensemble du groupe, nous allons concentrer encore plus nos divisions, créer encore plus d'innovation en intégrant le développement des médicaments et réduire nos coûts en centralisant la production de nos divisions. Ainsi, notre société sera bien positionnée pour le futur."


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant