Novartis: des prévisions maintenues malgré le Gleevec.

le
0

(CercleFinance.com) - Du bon - comme l'amélioration de la rentabilité globale - et du moins bon - comme la concurrence des génériques au “blockbuster” anticancéreux Gleevec - chez Novartis au 3e trimestre, dont les résultats intermédiaires ressortent mitigés. Les prévisions annuelles du géant pharmaceutique suisse ont cependant été confirmées.

En attendant, l'action Novartis accuse la plus forte baisse de l'indice zurichois SMI, en cédant 0,8% à 74 francs.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice 2016, les ventes nettes de Novartis sont ressorties à 36,2 milliards de dollars, soit une baisse de 2%, mais une stabilité hors effets de change. Au seul 3e trimestre (T3), ces deux taux sont tous deux de - 1%.

Cependant, si en dollars le résultat opérationnel recule de 7% sur neuf mois à 6,8 milliards, il se redresse de 2% au 3e trimestre, à 2,3 milliards. Soit un bénéfice net global qui, en baisse de 4% de janvier à décembre, augmente cependant de 7% au 3e trimestre. En ce en dépit du fait que le résultat opérationnel des activités centrales ('core'), lui, recule toujours.

En guise de perspectives, Novartis confirme ses prévisions antérieures : sur l'ensemble de l'année 2016, son CA s'annonce “globalement en ligne avec celui de 2015 à changes constants”. Le résultat opérationnel “core” est toujours attendu en ligne avec celui de l'année précédente, ou en légère baisse à changes constants.

Le directeur général Joseph Jimenez attribue les difficultés du T3 à l'arrivée de génériques à son médicament Gleevec aux Etats-Unis. Mais cette difficulté est jugée surmontable par la direction grâce aux “produits de croissance” dont dispose le groupe.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant