Novartis déçoit au T3 avec Alcon, le titre trébuche

le
0

ZURICH, 27 octobre (Reuters) - Novartis NOVN.VX a annoncé mardi un bénéfice trimestriel en baisse et inférieur aux attentes, pénalisé par une provision liée au règlement d'un litige aux Etats-Unis et la faiblesse persistante de la division ophtalmologique Alcon, que les anticancéreux rachetés à GlaxoSmithKline GSK.L et de nouveaux produits n'ont pas réussi à compenser. Les fluctuations de taux de change ont également pesé sur le géant pharmaceutique suisse, qui a cependant maintenu ses objectifs pour l'ensemble de 2015. Ces annonces pèsent sur le titre, qui cède 1,77% à 88,95 francs suisses vers 09h30 GMT, alors que l'indice SMI .SSMI recule de 0,38% au même moment. Le bénéfice net du troisième trimestre a chuté de 42% à 1,81 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros), sous le coup d'une provision pour litige de 390 millions de dollars liée à un règlement aux Etats-Unis, et alors que le comparatif de 2014 avait été gonflé par un gain exceptionnel sur la vente d'actions d'Indenix Pharmaceuticals à Merck & Co MRK.N . Novartis est accusé par la justice américaine d'avoir distribué des pots-de-vin à des pharmacies de spécialité afin de soutenir les ventes de ses médicaments Exjade, un traitement de la surcharge en fer, et Myfortic, un immunosuppresseur, deux produits remboursés par les programmes Medicare et Medicaid, . Le groupe bâlois conteste ces accusations et assure que les marges arrière visaient à promouvoir l'observance des traitements, notamment pour le Myfortic, destiné à des patients ayant subi une greffe. L'accord prévoyant le règlement de 390 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites doit encore être validé par les autorités américaines. Le bénéfice opérationnel de base ("core") a diminué de 2% à 3,06 milliards de dollars (2,77 milliards d'euros) alors que les analystes interrogés par Reuters le prévoyaient en moyenne à 3,129 milliards. Le chiffre d'affaires a reculé de 6% à 12,265 milliards de dollars, à comparer à un consensus de 12,62 milliards. A taux de change constants, le bénéfice progresse toutefois de 13% et le chiffre d'affaires de 6%. L'activité de sa division génériques Sandoz a été soutenue par le bond de 28% des ventes du Glatopa, le générique du traitement de la sclérose en plaques Copaxone, qui se sont élevées à 128 millions de dollars. En revanche le ralentissement de la division d'ophtalmologie Alcon se poursuit, avec le fléchissement des ventes d'équipements chirurgicaux et la concurrence accrue des génériques. "Alcon a encore connu un mauvais trimestre", ont commenté des analystes de Barclays. Le directeur général de Novartis Joe Jimenez a indiqué qu'un plan de redressement d'Alcon serait présenté en janvier. Selon lui, il est encore trop tôt pour que le nouveau traitement de l'insuffisance cardiaque Entresto ait significativement contribué aux résultats du groupe. Ce médicament, dont les ventes annuelles devraient s'élever à 4,7 milliards de dollars en 2020 selon Thomson Reuters Cortellis, a obtenu le feu vert des autorités sanitaires américaines en juillet. ID:nL8N0ZN4MM Novartis, numéro un mondial en termes de ventes de médicaments sur ordonnance, a maintenu ses objectifs pour l'ensemble de l'année, avec une croissance attendue du résultat opérationnel de base vers le haut d'une fourchette à un chiffre, hors effet de change, et une progression d'environ 5% du chiffre d'affaires. (John Miller, Myriam Rivet et Véronique Tison pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant