Novartis change de directeur financier pour doper la performance

le
0
UN NOUVEAU DIRECTEUR FINANCIER POUR DOPER LES PERFORMANCES DE NOVARTIS
UN NOUVEAU DIRECTEUR FINANCIER POUR DOPER LES PERFORMANCES DE NOVARTIS

ZURICH (Reuters) - Confronté à l'expiration de plusieurs de ses brevets, Novartis a promu Harry Kirsch, qui a amélioré les performances de sa division pharmaceutique, au poste de directeur financier de l'ensemble du groupe.

Harry Kirsch, arrivé il y a dix ans chez Novartis en provenance de Procter & Gamble, est "reconnu pour sa capacité à améliorer la productivité", a souligné le laboratoire suisse dans un communiqué.

La division pharmaceutique est parvenue à stabiliser ses ventes nettes au premier trimestre grâce aux performances de nouveaux traitements comme le Gilenya contre la sclérose en plaques (dont le chiffre d'affaires a bondi de 71%) ou l'Afinitor (+114%) qui ont compensé le recul du Diovan contre l'hypertension.

Novartis s'attend à une année 2013 de transition après la perte en 2012 du brevet du Diovan, et compte sur les ventes de nouveaux produits comme son anticancéreux Afinitor pour combler le manque à gagner.

La nomination surprise de Harry Kirsch, âgé de 48 ans, intervient à peine plus d'un an après le départ du président du groupe Daniel Vasella, qui avait passé dix ans à la tête de Novartis.

"(Sa) connaissance approfondie de la division pharmaceutique et sa préoccupation de la productivité vont désormais bénéficier à l'ensemble du portefeuille (d'activités)", a déclaré le directeur général Joseph Jimenez dans un communiqué.

Jon Symonds qui était directeur financier depuis quatre ans, sera conseiller de la direction générale jusqu'à la fin de l'année, a précisé Novartis.

Au premier trimestre, le bénéfice par action "core" de Novartis a progressé à 1,32 dollar, contre 1,25 un an plus tôt, dépassant de deux cents le consensus établi par Reuters. Les ventes nettes ont progressé de 2% à 14,016 milliards de dollars (10,8 milliards d'euros).

Novartis a confirmé ses objectifs 2013 d'un résultat opérationnel (Ebit) "core" en léger recul à taux de change constants et d'un chiffre d'affaires stable en dépit d'un manque à gagner de 3,5 milliards de dollars du fait de la concurrence de génériques sur certains de ses traitements.

En Bourse, l'action Novartis cède 0,7% à 11h20, tandis que l'indice sectoriel européen de la pharmacie perd 0,13%.

Caroline Copley; Véronique Tison et Marc Joanny pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant