Nouy-l'union bancaire européenne est loin d'être achevée

le
0

* La BCE prend en charge la supervision des banques le 4 novembre * Nouy appelle à boucler le mécanisme de résolution unique * Attend une recapitalisation des banques sans fonds publics par Eva Taylor et Paul Carrel FRANCFORT, 3 novembre (Reuters) - Le projet visant à renforcer l'intégration du système bancaire de la zone euro est loin d'être achevé et les Etats doivent respecter leurs engagements, a déclaré Danièle Nouy, la présidente du nouveau conseil de supervision de la BCE qui représente le premier pilier du projet d'union bancaire. Elle s'exprimait à la veille de la prise en main officielle de la surveillance des grandes banques de la zone euro par le Mécanisme de supervision unique (MSU), un an après son approbation par le Parlement européen. Le MSU s'inscrit dans le cadre d'un plan plus large visant à éviter une répétition de la crise financière via une meilleure intégration du secteur. A la veille du lancement de sa nouvelle institution, Danièle Nouy a appelé les gouvernements à contribuer à mettre en place les autres piliers de l'union bancaire, notamment le Mécanisme de résolution unique (MRU), organie qui fixe les règles communes en cas de faillite d'une banque sans recours à l'argent du contribuable. "Il n'y a pas de place pour l'autosatisfaction", a-t-elle dit lundi devant la Commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen lors d'une audition publique à Brxuelles. "Les Etats membres doivent respecter l'engagement d'établir une capacité d'emprunt adaptée pour le mécanisme de résolution unique. L'union bancaire ne sera achevée que lorsque nous aurons des règles du jeu équitables pour tous les établissements financiers au sein de l'Union européenne", a-t-elle déclaré. PRÊTS À PRENDRE LE RELAIS Le nouveau gendarme du secteur bancaire, créé sous la houlette de la Banque centrale européenne, commencera à superviser directement les 120 premiers établissements de la zone euro dès mardi. "Je suis heureuse de vous confirmer aujourd'hui que nous sommes prêts à assumer la responsabilité de la supervision unique des banques de la zone euro", a déclaré Danièle Nouy. Afin de s'assurer qu'elle ne sera pas rendue responsable de problèmes étant intervenus avant sa prise de fonction, la BCE a soumis les principales banques de la zone euro à une évaluation rigoureuse de leurs bilans, auxquelles 13 banques ont échoué avec un besoin de recapitalisation de 9,5 milliards d'euros. Les banques en question ont jusqu'au 9 novembre au soir pour présenter à la BCE un plan de renforcement de leurs fonds propres et auront ensuite six à neuf moins pour lever les fonds. Danièle Nouy s'est déclarée confiante quant à la capacité de ces banques à combler leur déficit en capital sans appel aux fonds publics. Banca Monte dei Paschi di Siena BMPS.MI a annoncé dimanche qu'elle pourrait combler par une augmentation de capital la totalité de son déficit de fonds propres de 2,1 milliards d'euros mis au jour dans les bilans de santé. ID:nL6N0SS0R8 L'examen global de la situation financière des banques, qui occupait le secteur depuis un an, est considéré comme un pas important pour tirer un trait sur la crise financière. (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux