Nouvelles tensions entre la Colombie et le Venezuela

le
0

BOGOTA, 14 septembre (Reuters) - La Colombie va adresser une protestation officielle et demander des explications à Caracas après l'intrusion de deux avions de l'armée vénézuélienne dans son espace aérien, samedi soir, a annoncé le président Juan Manuel Santos. Les deux appareils ont survolé à plusieurs reprises une position militaire située à trois kilomètres de la frontière, dans la province septentrionale de La Guarija, selon le ministère colombien de la Défense. "J'ai ordonné aux ministères des Affaires étrangères et de la Défense de présenter demain une protestation officielle au Venezuela pour violation de notre espace aérien", dit le chef de l'Etat sur Twitter. L'incident survient en pleine crise diplomatique entre l'administration du socialiste Nicolas Maduro, au pouvoir à Caracas, et celle de son homologue colombien, issu des rangs conservateurs. Le Venezuela a fermé la semaine dernière une nouvelle portion de sa frontière avec la Colombie et ordonné le déploiement de 3.000 hommes supplémentaires dans le cadre d'une vaste opération contre la contrebande. Selon les Nations unies, 1.300 Colombiens installés côté vénézuélien ont été expulsés et 16.000 autres ont pris la fuite. Aux dires de ses détracteurs, le président vénézuélien joue la carte nationaliste à l'approche des élections législatives de décembre qui s'annoncent délicates pour son parti. (Helen Murphy, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant