Nouvelles stratégies contre la carie dentaire

le
0
Outre l'hygiène, la prévention passe par le dépistage de l'hypominéralisation.

Difficile de mesurer à quel point l'état dentaire des enfants s'est amélioré en France en l'espace de quelques décennies. En 1964, un enfant de 12 ans avait en moyenne 12 caries, contre 4,24 en 1987 et seulement 1,6 en 2007. Les raisons de ce recul? L'essor de la prévention par l'hygiène dentaire et le brossage au moins deux fois par jour, et surtout l'apport en fluor, par voie générale chez les enfants à risque ou par voie topique, grâce au dentifrice. Mais, selon plusieurs experts réunis vendredi à Paris, il reste une marge de progrès pour réduire encore l'impact de la carie chez l'enfant.

Pour le Dr Jean-Patrick Druo, qui préside la Société française d'odontologie pédiatrique, le dépistage et le traitement des hypominéralisations des molaires et des incisives devrait être plus attentif. Plus connu sous le nom de MIH, ce défaut de minéralisation touche les enfants de 6 ans lorsque apparaissent les molaires puis les inci­sives définitives. Il est en aug

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant