Nouvelles propositions de l'Onu pour le règlement du conflit libyen

le
0

TRIPOLI, 2 novembre (Reuters) - Les Nations unies ont avancé lundi de nouvelles propositions en vue de la formation d'un gouvernement d'union nationale en Libye, où deux administrations rivales qui disposent de leurs propres forces armées se disputent le pouvoir. Dans un communiqué diffusé à l'issue de consultations avec les deux camps, l'organisation indique que le Conseil présidentiel dont elle a déjà proposé la création passe de six à neuf membres et soit formé du Premier ministre, de cinq vice-Premiers ministres et de trois autres ministres. Des membres des deux parlements rivaux doivent étudier séparément ces proposition mardi. Quatre ans après le renversement de Mouammar Kadhafi, les milices qui l'ont chassé du pouvoir continuent à s'affronter. Les islamistes de l'Aube libyenne ont formé un "gouvernement de salut national" après s'être emparés de Tripoli en août, ce qui a contraint l'exécutif et le parlement reconnus internationalement à s'exiler à Tobrouk, dans l'Est. Ils ont en outre reformé l'ancienne législature nommée Congrès national général (CNG). (Patrick Markey, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant