Nouvelles pertes pour la banque franco-belge Dexia

le
1
Au premier semestre, l'établissement a essuyé une perte de 905 millions d'euros. Dexia a déjà coûté 6,6 milliards d'euros aux finances publiques françaises.

Le bulletin de santé de Dexia, la banque franco-belge, en extinction, n'est pas bon. Au premier semestre, l'établissement a essuyé une perte de 905 millions d'euros. La nouvelle direction de la banque avait annoncé tabler sur un trou d'un milliard d'euros pour l'ensemble de l'année. Le décalage s'explique par une modification des règles comptables sur la valorisation des dérivés. Ce changement de paramètre se traduit par un impact d'environ 450 millions d'euros dans les comptes, a expliqué le groupe. Plus ennuyeux, cette nouvelle méthode, qui préconise de valoriser les dérivés sur une courbe de taux au jour le jour, va introduire un regain de volatilité dans les comptes de la banque.

Les résultats des métiers en extinction apparaît lui en ligne avec les prévisions. Au premier semestre, le groupe a po...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 7 aout 2013 à 18:20

    chut...tous les politicards véreux sont concernés par Dexia, de droite comme de gauche, ça se finira comme le CL par l'addition aux contribuables. Transférer la dette de l'Etat sur les collectivités locales via Dexia, c'est ça la réalité !!!!