Nouvelles perspectives pour le gisement de Sakhaline

le
0
La géant russe Gazprom a de nouveau découvert des champs de gaz naturel dans la mer d'Okhotsk, au large de l'île de Sakhaline (Extrême-Orient russe), a annoncé la compagnie en fin de semaine dernière. La compagnie en est au stade de l'exploration et s'appuie sur les relevés géologiques réalisés sur le gisement de Kirinsky, en vue du gigantesque projet Sakhaline-III. Du gaz naturel, à l'état dilué et condensé, a été retrouvé. Il reste à évaluer les réserves du site. Les premières estimations concernant Kirinsky étaient de 75 milliards de mètres cubes potentiels, avant d'être multipliées par deux, à 137 milliards de mètres cubes. Elles pourraient donc encore être revues à la hausse. Gazprom a pour ambition d'approvisionner les pays d'Asie-Pacifique, dont la Chine. Elle a inauguré son nouveau gazoduc Sakhaline-Khabarovsk-Vladivostok début septembre, en présence du Premier ministre russe Vladimir Poutine. Les 472 premiers kilomètres ont ainsi été mis en service sur l'île Rousski, dans la mer du Japon (près de Vladivostok). A terme, la conduite, d'une longueur totale de plus de 1.800km sera alimentée à partir du gisement de Sakhaline-III.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant