Nouvelles menaces internet : des spams dans le frigo aux détournements de voitures

le
0
Nouvelles menaces internet : des spams dans le frigo aux détournements de voitures
Nouvelles menaces internet : des spams dans le frigo aux détournements de voitures

(AFP) - Vous serez bien ennuyé quand votre réfrigérateur enverra des spams sans que vous le sachiez, mais qu'est ce que ce sera quand un pirate informatique pourra désactiver les freins de votre voiture ou même détourner votre avion à distance ?Ces scénarios catastrophes ne sont pas aussi fantaisistes que vous pourriez le penser: un réfrigérateur a déjà été pris en train d'envoyer des spams.

Le spécialiste de la sécurité Thinkpoint a indiqué le mois dernier qu'il avait découvert plus de 750.000 e-mails venant de quelque 100.000 gadgets électroniques grands-publics comme des routeurs de réseau à domicile, des centres multi-media connectés, des téléviseurs et... un réfrigérateur.

De la même manière que les pirates peuvent prendre la main sur des ordinateurs pour en faire des "zombies" pilotés à distance dans le but d'envoyer des spams, ils s'en prennent maintenant aux objets connectés à internet dans le même but.

"Beaucoup de ces appareils sont mal protégés et les consommateurs n'ont quasiment aucun moyen de détecter ou de se débarrasser des infections quand elles arrivent", explique David Knight, directeur général de la division sécurité de Proofpoint.

Rik Ferguson, vice-président chargé des recherches sur la sécurité chez Trend Micro au Japon, assure lui que le risque sécuritaire le plus commun aujourd'hui sont les virus destinés à faire envoyer par votre smartphone des SMS surtaxés, voire de passer un appel surtaxé à votre insu.

Mais les menaces se font plus sérieuses alors que de plus en plus d'objets de la vie quotidienne sont connectés à internet avec l'émergence de "l'internet des objets".

"Des voitures connectées font craindre le risque de dommages physiques comme matériels, en cas d'attaque", selon M. Ferguson.

- Pirater une voiture par SMS -

"Si vous arrivez à entrer par le système de divertissement, par exemple, et continuez votre chemin à travers (le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant